Erasme, grandeur et décadence d'une idée
EAN13
9782253140191
ISBN
978-2-253-14019-1
Éditeur
Le Livre de poche
Date de publication
Collection
LIVRE DE POCHE SF (14019)
Nombre de pages
192
Dimensions
18 x 11 x 1 cm
Poids
115 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Code dewey
100
Fiches UNIMARC
S'identifier

Erasme

grandeur et décadence d'une idée

De

Le Livre de poche

Livre De Poche Sf

Offres

D'Erasme de Rotterdam (1467-1536), on ne connaît plus guère que ses portraits peints par Holbein, Dürer, Quentin Metsys, son ami, et une oeuvre, Eloge de la folis associée à un mot : l''humanisme. Decette figure marquante de la Renaissance, Stefan Zweig nous donne ici un portrait qui lui restitue toute sa dimension. Grand voyageur, Erasme fut le premier penseur à se définir comme Européen. A l'affût tous les savoirs, passionné d'mprimerie, il prôna l'acès de tous à la culture et à la connaissance. Réformateur audacieux, mais épris de tolérance et de dialogue, il dénonça tous les fanatismes, chercha à conjurer la rupture religieuse qui allait ensanglanter l'éurope.Il fut le premier intellectuel au sens moderne, père spirituel de Spinoza ou de Voltaire. « Grâce à Erasme, écrit Stefan Zweig, il existe en Europe une puissance nouvelle : celle de la plume. » Publié en 1935, cet essai reflétait les préoccupations de l'écrivain autrichien, dans une Europe en proie aux totalitarismes et bientôt à la guerre. Il n'a rien perdu de son actualité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 mai 2020

L’humanisme, un idéal trop élevé pour le commun des mortels.

C'est la conclusion désabusée à laquelle Stefan Zweig aboutit au travers de l'étude de la vie d'Erasme. L'auteur n'est pas un historien, mais il est d'une grande érudition et son ouvrage est captivant. On comprend vu son parcours et son ...

Lire la suite