L'Heure de l'Étoile - La Passion selon G.H, Coffret Clarice Lispector en poche accompagné d'un livret illustré
1 autre image
EAN13
9782721007285
ISBN
978-2-7210-0728-5
Éditeur
Éditions des femmes-Antoinette Fouque
Date de publication
Collection
Des Femmes - Poche
Nombre de pages
335
Dimensions
17 x 10 x 3 cm
Poids
380 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Heure de l'Étoile - La Passion selon G.H

Coffret Clarice Lispector en poche accompagné d'un livret illustré

De

Traduit par , , ,

Éditions des femmes-Antoinette Fouque

Des Femmes - Poche

Offres

La Passion selon G. H. est un classique incontournable de la littérature brésilienne contemporaine, dont l’intrigue repose sur quelques éléments à peine : un évènement apparemment banal fait irruption dans le cours habituel des jours et provoque un séisme intérieur foudroyant. G.H., une artiste vivant à Copacabana, quartier chic de la ville de Rio de Janeiro, pénètre pour la nettoyer dans la chambre de l’employée de maison à la suite de son départ. La pièce est impeccable mais elle y découvre dans un placard une énorme blatte qu’en vain elle tente d’écraser d’un coup de porte. Face à l’insecte agonisant, G.H. plonge dans une crise
existentielle qui la mènera par strates successives jusqu’aux confins de la Création, par-delà̀ les limbes du langage et de l’inconscient. Ce voyage immobile constitue sans doute l’une des pages les plus saisissantes de la littérature du XXe siècle. La Passion selon G.H., le roman le plus célèbre de Clarice Lispector, est réédité́ dans une nouvelle traduction de Paulina Roitman et Didier Lamaison tandis qu’une adaptation cinématographique du réalisateur brésilien Luiz Fernando Carvalho, avec l’actrice Maria Fernanda Cândido, sort en salle.

L’Heure de l’étoile : Sur le sort de cette femme sans charme et sans esprit du Nordeste brésilien, le narrateur de L’Heure de l’étoile semble s’attendrir autant que perdre patience. Autour d’elle gravitent des avides et des ambitieux qui ne lui donneront rien. En observateur distant, l’auteur fictif s’acquitte d’une lourde tâche : faire le récit de cette vie misérable et sans amour, qui tiendrait en un souffle. Il révèle l’absurdité́ de son existence, mais aussi le joyau paradoxal qui se cache derrière l’aspect insignifiant de la vie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Clarice Lispector
Plus d'informations sur Marguerite Wünscher
Plus d'informations sur Sylvie Durastanti