Klara et le soleil

Kazuo Ishiguro

Gallimard

  • par (Libraire)
    10 mai 2022

    Klara est une AA, une amie artificielle, un robot androïde dépendant du Soleil qui lui "donne son nutriment". Dans la boutique d‘où elle provient, et bien que son comportement soit rigidement codifié, la Gérante estimait qu’elle avait, davantage que d’autres AA plus récentes, de grandes qualités d’observation et de compréhension. Une fille de douze ans, Josie l’a repérée, l’a choisie et a persuadé sa mère de l’acheter. Elle va vivre plusieurs mois dans la belle maison de Josie, avec sa mère et Melania, la gouvernante, à la campagne à côté d’une seule autre maison où vivent un garçon, Rick, et sa mère.

    Klara s’attache à la petite fille atteinte d’une maladie incapacitante l’empêchant de mener une vie sociale et scolaire normale. Comme Rick, elle est une enfant "non relevée", c’est à dire à part, de moindre qualité. Quand Klara entre en contact avec des personnes, elle les observe pour bien comprendre comment elles se situent dans la relation avec "sa" Josie. Klara est dépendante du "nutriment du Soleil" auquel elle voue une ferveur religieuse et qu’elle implore pour qu’il guérisse Josie.
    Le roman démarre tranquillement et peu à peu fait apparaître des questions sur la nature de l’être humain, sur l’amitié et l’amour, sur le respect, sur les limites des capacités du robot (qui voit, parle, apprend et mémorise, ressent et possiblement, aime), sur le progrès scientifique et sur son sens, sur l’unicité de l’être humain (l’artiste Capaldi avait imaginé que Klara aurait pu remplacer Josie auprès de sa mère, si elle mourait).
    Dans ce roman, Kazuo Ishiguro invente une androïde capable d’empathie, qui vit dans un monde proche du nôtre, absolument pas déshumanisé. Les proches de Josie l’aiment et souffrent quand elle s’épuise. Le regard de Klara m’a fasciné quand elle voit les choses comme dans un kaléidoscope, diffractées dans des boîtes qui vont s’assembler comme lors d’une mise au point, jusqu’à ce qu’elle les voie comme une humaine. Voir la nature et les choses de la vie par les yeux du robot est très intéressant. Souvent, elle réagit comme si elle avait la capacité à apprendre de ce qu’elle observe, à analyser, à comprendre, à élaborer du sens : "J'ai beaucoup de sentiments, j'en suis persuadée. Plus j'observe, et plus les sentiments auxquels j'ai accès sont nombreux".
    Mais si Klara progresse et acquiert une conscience, celle-ci pourra-t-elle atteindre la complexité et la densité d’une conscience humaine ? Dans la vie réelle, on craint que les machines, les robots, les ordinateurs deviennent pleinement autonomes. Klara ne le pourra pas qui décline lorsque son humaine s’éloigne trop longtemps. J’ai moins apprécié la ferveur de Klara envers le Soleil et sa foi en son pouvoir de guérisseur, mais comme on est dans une dystopie, pourquoi pas !
    Kazuo Ishiguro possède le génie de nous plonger dans un questionnement continu : et si à l’avenir des robots pouvaient avoir pour "leur" humain une sollicitude absolue et infinie, que deviendrait notre vie ? Seraient-ils plus humains que nous ? Et au bout du compte : qu'est-ce qu'être humain ?
    Dans ce roman, grâce à la délicatesse de Klara, il règne une forme de calme, et les choses matérielles comptent beaucoup moins que la véracité et l’exactitude des sentiments.
    Un très beau roman, addictif grâce à la force narrative de Kazuo Ishiguro.


  • 21 janvier 2022

    Avez-vous déjà rêvé d'être dans la tête d'un robot ? Ce roman est pour vous !
    Un roman d'anticipation où le lecteur pourra user de son imagination.
    - Marine -


  • par (Libraire)
    13 décembre 2021

    Intelligence artificielle, émotions et sentiments

    Roman singulier qui interroge nos rapports à l'autre dans une société à peine futuriste où les adolescents (humains) se voient doter contre une belle somme d'argent d'un double artificiel pour leur tenir compagnie et éventuellement les remplacer. C'est l'intelligence artificielle poussée à son paroxysme et où la démesure scientifique frôle la déraison.
    Klara est un personnage attachant, se nourrit exclusivement de nutriments fournis par le soleil. A s'y méprendre, vous ne savez finalement plus qui est humain et qui ne l'est pas, ou ne l'est plus.


  • par (Libraire)
    2 octobre 2021

    Klara est une jeune AA, une intelligence artificielle destinée au bien-être des enfants. Attendant impatiemment derrière sa vitrine celui ou celle qui la choisira, elle nous décrit ce monde qu’elle voit jusqu'à l'arrivée de Josie, une jeune adolescente qui jette son dévolu sur elle.
    Commence alors une aventure humaine centrée sur l'amitié, l'amour et qui nous amène à une certaine réflexion sur le fait d'être remplaçable ou non.

    Une écriture maitrisée ni trop simple, ni trop compliqué rendant cet ouvrage agréable et accessible à tous, le tout avec une excellente traduction. Les lieux sont variés mais pas trop détaillés, les personnages sont très attachants et très bien écrits.
    Un roman que je conseille vraiment à ceux que le genre intéresse, qu'ils soient habitués ou néophytes.


  • par (Libraire)
    21 septembre 2021

    Un chef d'oeuvre !

    Dans un futur proche, le récit d'une amitié entre une jeune fille malade et une androïde, Klara, qui raconte elle-même cette histoire !

    Thomas


  • 7 septembre 2021

    Klara est une AA (une amie artificielle) sa mission est de tenir compagnie à des enfants.
    Dans la vitrine du magasin elle observe le soleil et les passants... Elle attend que l'on veuille bien venir la choisir... Juqu'au jour où Josie décide de la ramener chez elle...
    .
    Cette dystopie ne vous laissera pas indifférent, l'auteur aborde l'éthique, le rapport à autrui et nous amène à se poser des questions sur l'humanité.

    Conseillé par Chloë


  • par (Libraire)
    30 août 2021

    Beau et lumineux

    Dans un monde où chacun.e vit dans sa bulle de solitude et où les interactions humaines sont devenues aussi rares que précieuses, Klara, est une "amie artificielle" chargée de veiller sur les enfants. Un jour, elle fait la connaissance de Josie, une jeune fille de 14 ans qui la choisit comme amie...
    Un très beau roman d'anticipation, lumineux, qui nous parle d'amitié, d'amour, d'altruisme et de ce que c'est fondamentalement qu'être "humain".


  • par (Libraire)
    29 août 2021

    Une réflexion sur les émotions humaines ou artificielles

    Klara est une intelligence artificielle, qui attend son ou sa future propriétaire avec ses compagnons. Dans la boutique, Gérante les fait tourner dans la vitrine pour que chacun puisse bénéficier des rayons magiques du soleil. Enfin, après avoir observé longuement par la vitrine, Klara trouve enfin l’âme qui lui correspond. Mais tout n’est pas si simple et elle devra faire preuve d’un talent d’apprentissage pour réussir à comprendre les êtres humains et s’intégrer à sa nouvelle vie.
    Kazuo Ishiguro dissèque à nouveau les esprits, humains ou pas. Avec tranquillité, il nous entraîne dans la vie d’une intelligence artificielle et dans sa vision candide de notre monde. Une vie parmi tant d’autres, mais capable de tout pour s’accomplir et être ce qu’on lui demande d’être.
    La poésie reconnue d’un prix Nobel, faite de tranquillité pour exprimer un futur doux-amer. Une magnifique réflexion sur l’âme, la religion, la souffrance, tout ce qui fait la vie.


  • par (Libraire)
    28 août 2021

    L'humanité au coeur du roman

    À travers la rencontre de deux enfants l’auteur pose des questions d’éthique, d’amitié, d’empathie, de jalousie, d’amour, mais surtout d’humanité et nous fait ressentir toute la vulnérabilité de la nature humaine.
    Une plume délicate et précise pour ce roman aux personnages très attachants.

    Isabelle


  • par (Libraire)
    26 août 2021

    Un roman aux notes futuristes mais qui reflète la complexité des relations humaines.

    L'histoire se passe aux États-Unis dans un futur indéfini, dans une société minée par de profondes divisions. Klara est une AA, une Amie Artificielle, une sorte de robot humanoïde créé spécialement pour tenir compagnie aux enfants et aux adolescents. Elle nous raconte le cheminement qui la mène de la vitrine d'un magasin, où elle se nourrit des nutriments du Soleil, à la famille de Josie.
    Contrairement à ses semblables, Klara est curieuse et parvient à déchiffrer les nuances dans les émotions exprimées par les humains autour d'elle.
    La voix de Klara est troublante et magnifique. Le paradoxe se trouve dans sa froideur mécanique et sa chaleur humaine. Elle est naïve car elle découvre à chaque instant le monde et lucide parce qu'elle sait le voir tel qu'il est.

    L'auteur nous dévoile un roman frustrant, tendre et touchant, porté par la sagesse et le recul de ses personnages.


  • par (Libraire)
    25 août 2021

    Klara est une AA, une amie artificielle, dont le but est de tenir compagnie aux enfants seuls.
    Klara voit et apprend le monde extérieur depuis la vitrine où elle est exposée.
    Klara est une AA ancienne génération mais capable d'empathie et qui voue un culte au soleil qui est son nutriment.
    Un jour Josie va choisir Klara pour être son amie et nous allons suivre sa nouvelle vie dans cette famille qui vit en dehors de la ville.
    C'est avec une grande virtuosité que le prix Nobel de littérature, Kazuo Ishiguro, nous emporte dans cette dystopie où l'amitié, la manière d'aimer, la signification de l'être humain sont omniprésents.
    Superbe lecture que vous n'oublierez pas et qui fait voir un futur possible et déroutant


  • 25 août 2021

    L'amie prodigieuse

    Klara est une A.A. Une Amie Artificielle, un robot conçu pour assister, consoler les adolescents humains. Lorsqu'elle est choisie par une jeune fille de 14 ans, Klara découvre les failles et les limites de l'existence humaine, seul moyen pour elle d'expérimenter ses émotions, de ressentir par elle-même. Kazuo Ishiguro nous livre une dystopie foisonnante où il questionne les apparences : qui de la machine ou de l'humain est le plus entravé, restreint dans son libre arbitre ?

    Par ses descriptions travaillées, son écriture imagée à l'extrême, ce roman propulse le lecteur dans un univers visuel, quasi cinématographique qui laisse une empreinte forte.


  • 23 août 2021

    Derrière la vitrine

    Klara est un robot de compagnie, une intelligence artificielle hors du commun, dévouée à la cause d’une jeune fille malade. Klara évolue dans cette famille, fascinée par le soleil et son pouvoir thérapeutique.

    Au-delà du contexte scientifique et futuriste, l’histoire de cette jeunesse bancale et fragile est surprenante et émouvante.
    K. Ishiguro captive notre attention avec sensibilité.


  • par (Libraire)
    20 août 2021

    fable d'amour et d'amitié

    Un roman sur l’amitié et l’altruisme.

    Un conte moderne tout autant qu’un mythe ancestral pour nous faire réapprendre toutes les nuances du verbe  « Aimer ».

    Car c’est aussi par les sentiments que se construit une identité…

    Prix Nobel de la Littérature 2017


  • par (Libraire)
    18 août 2021

    L'Amie Artificielle...

    À travers la rencontre de deux enfants dont l’une est une AA (Amie Artificielle), l’auteur pose des questions d’éthique, d’amitié, d’empathie, de jalousie, d’amour, mais surtout d’humanité pour se demander si finalement, nous sommes ou pas irremplaçables…
    Une plume délicate et précise pour ce roman aux personnages très attachants.

    Isabelle