Apaiser nos tempêtes, Roman

Jean Hegland

Phébus

  • par (Libraire)
    20 novembre 2021

    Encore une fois émus et bouleversés par la plume formidable de Jean Hegland... Mais quel talent ! Quelle justesse ! Incroyable dans sa puissance et dans son ampleur, « Apaiser nos tempêtes » renouvelle l'expérience de la sororité éprouvée avec « Dans la forêt », aux côtés de deux jeunes mères malmenées par l'Amérique d'aujourd'hui... Une merveille de sensibilité et d'humanité.


  • par (Libraire)
    5 novembre 2021

    COUPS DE COEUR

    Anna et Cerise sont encore adolescentes lorsqu’elles sont confrontées à une future grossesse …
    L’une et l’autre pour diverses raisons, vont diverger dans leurs choix, ce dernier impactant toute leur vie future …
    Cerise garde son bébé et va devoir abandonner ses études pour subvenir aux besoins de sa fille, tandis qu’Anna décide seule d’avorter ne se sentant pas prête à assumer un enfant …
    Deux décisions qui vont déterminer le destin de ces deux jeunes femmes et leurs descendance …
    Après « Dans la forêt » qui évoquait deux sœurs, l’auteure nous propose le cheminement distinct de deux femmes. Pourtant toutes deux vont grandir et s’affirmer à travers leur maternité…
    Un roman touchant qui évoque l’apprentissage et le difficile combat que les mères doivent mener pour réaliser leur destin !!!


  • par (Libraire)
    8 octobre 2021

    Anna et Cerise sont deux jeunes filles qui se retrouvent accidentellement enceintes. L’une décide d’avorter, l’autre de garder le bébé. Cerise élève seule sa fille, tant bien que mal mais avec beaucoup d’amour. Les choses se compliquent à l’adolescence. Anna est devenue photographe d’art et enseigne, elle est mariée et a eu un autre enfant. Leur destin va se croiser à un moment très précis de leur vie. Après "Dans la forêt" (qui lui offrira une reconnaissance internationale), Jean Hegland aborde dans ce roman, des questionnements sur la position de la femme dans la société ; sur la maternité et ses douloureuses contradictions. Le cheminement personnel de ces femmes mises à l’épreuve de la vie est fort bien restitué par les mots justes et sobres de l’auteure. Loin du pathos, elle retranscrit des émotions complexes et véritables. Ce texte est aussi prétexte à une réflexion sur la société américaine, la précarité, les rapports sociaux, l’estime de soi, la réussite….
    600 pages absolument bouleversantes qui se lisent d’une traite !


  • par (Libraire)
    1 octobre 2021

    Un plein d'émotions !

    Deux jeunes filles tombent enceintes accidentellement, en même temps, mais prennent une décision différente. Tout les sépare : leur milieu, leur éducation. On suit leurs parcours individuels, jonchés d’épreuves, au fil des années. Dix ans plus tard, elles se rencontrent alors qu’elles sont respectivement mères de deux enfants. Jean Hegland magnifie la complicité, l’amitié.
    Les situations sont dures mais elle y apporte une grande beauté dans les images et les sentiments.
    Un plein d’émotions !


  • par (Libraire)
    21 septembre 2021

    Gros coup de cœur !

    Jean Hegland maîtrise l'art d'écrire la vie intime, de créer des personnages inoubliables, de raconter des histoires uniques si bien ancrées dans le réel. Gros coup de cœur pour ce roman qui montre comment la maternité, l'art et les relations humaines peuvent nous changer. (Nadège)


  • par (Libraire)
    31 août 2021

    Coup de coeur de Laëtitia

    Deux femmes, deux conditions, deux choix, deux avenirs... mais deux mères aussi. Dans ce roman construit comme un face à face, on suit le parcours d'Anna, brillante étudiante en arts et Cerise, jeune fille d'un milieu modeste. On les voit évoluer ainsi en miroir sur plusieurs décennies, explorant deux visages de la société américaine, deux parcours significatifs, dont le fondement reste la maternité. Jean Hegland nous montre comment le fait d'être mère transforme ces femmes, comment elle les rapproche aussi, faisant de ce roman très puissant émotionnellement une ode à la féminité et une ode à la vie.

    Librairie La Promesse de l'Aube