Accueil / PRINTEMPS DES POETES 2018

PRINTEMPS DES POETES 201801/03/2018

PRINTEMPS DES POETES 2018
PRINTEMPS DES POETES 2018
Ce 16 MARS la médiathèque Jean-Jaurès, les éditions La Tête à l'envers et le Cyprès/Gens de la Lune mettront à l'honneur Georges SEFERIS. ✒
Retrouvons nous nombreux pour célébrer ce poète.

A l'occasion de la 20ème édition du Printemps des Poètes, la médiathèque Jean Jaurès propose une lecture musicale, en partenariat avec les éditions "la tête à l'envers" et la librairie Le Cyprès.

Cet événement est organisé à l’occasion de la parution du recueil "Entre la vague et le vent", une édition bilingue de 20 poèmes de George SEFERIS.

Au programme : Petite vidéo pour présenter Georges Séféris, immense poète grec : son oeuvre, son ancrage dans l’histoire littéraire et l’histoire de la Grèce, lectures de poèmes : en grec par Efsevia LOREAU / en français par Corinne FREGUIN de l'association Libre à lire et par Vincent BERNARD, accompagnement musical par Alexis REJASSE.

Un épilogue gourmand et convivial clôturera cette soirée dédiée à la Grèce et à sa culture.

L’auteur, Georges Séféris : immense poète grec du XXè siècle, lauréat du prix Nobel de littérature en 1963, de son vrai nom Georges Seferiadis, il naît de parents grecs à Smyrne, dans l’Empire ottoman, le 13 mars 1900.

Georges Séféris n’a cessé de célébrer la beauté de son pays, sa lumière, sa langue. Mais il dit aussi la douleur, le déracinement, l’errance loin de la terre natale, ce déchirement de l’exil vécu dès son enfance et plus tard, en particulier lors de la Seconde Guerre mondiale. D’une puissance rare, son œuvre est tout autant enracinée dans l’héritage culturel grec – la mythologie, la lecture d’Homère et des « tragiques grecs » – que dans les grands bouleversements qu’a connus la Grèce de son époque : les massacres de Smyrne où il était né, perpétrés par les Turcs, les dictatures (celle de Metaxas de 1936 à 1941, puis celle dite « des Colonels » qu’il a vécue de 1963 jusqu’à sa mort), mais aussi les guerres, dont la seconde qui l’a mené en exil avec le gouvernement de son pays. Il meurt le 20 septembre 1971.

Le lendemain, une foule immense suit son cercueil dans les rues d’Athènes, entonne son poème Reniement mis en musique par Mikis Théodorakis dont l’œuvre est interdite par la junte au pouvoir : elle transforme ainsi les obsèques du poète en une grande manifestation contre la dictature.

Vendredi 16 mars 2018 à 18h30
Entrée libre
GRATUIT

Renseignements au 03 86 68 48 50

Retrait dans votre librairie

Réservez vos livres

Service Client

03 86 57 53 36

Horaires d'ouverture

lundi de 14h à 19h

mardi au samedi de 10h à 19h

Où sommes-nous ?

17 rue Pont Cizeau 58000 Nevers

Suivez-nous